Lorillard à l’offensive pour contrer la concurrence de l’Est


Le fabricant français de menuiseries industrielles Lorillard envisage un plan d’investissement de 32 millions d’euros sur 5 ans, hors croissance externe, dont 21 millions d’euros pour les 3 prochaines années, afin d’atteindre le chiffre d’affaires de 200 millions d’euros à l’horizon 2022.


« Il est aujourd’hui nécessaire de continuer à investir pour résister à une pression concurrentielle nationale et internationale toujours plus importante. Si plus de 10 millions de fenêtres par an sont fabriquées en France, il n’en demeure pas moins que plus de 10% de part de marché provient de l’importation », souligne Thierry Luce, Président du Groupe Lorillard. C’est pourquoi le Groupe va investir fortement dans l’automatisation et la robotisation de ses 6 sites de production – Chartres (28), Saint-Doulchard (18), Pralong (42), Parigné-l’Evêque (72), Decazeville (12) et Saint-Martin-de-Seignanx (40) – qui doivent afficher une compétitivité renforcée face à la concurrence des pays de l’Est. Parallèlement le groupe renforce ses équipes : 60 personnes ont été recrutées en 2019 et plus de 30 postes sont actuellement à pourvoir.