Upcycling : Aluconcept rejoint TchaoMegot

Les mégots de cigarettes collectés sur le site Aluconcept du Groupe Burgermeister sont désormais dépollués et transformés en isolants écologiques pour le bâtiment et la fabrication textile.

Transformer des déchets toxiques comme les mégots de cigarettes, en matière première isolante éco-conçue, c’est possible. C’est le concept développé par TchaoMégot, une start-up qui organise la collecte, la dépollution et l’upcycling des mégots de cigarette des entreprises partenaires de l’initiative. Dépollués sans eau ni produits chimiques, les mégots sont transformés selon un procédé exclusif breveté, en isolant thermique pour le bâtiment et la fabrication textile. On parle donc d’upcycling ou surcyclage plutôt que de recyclage, car le produit obtenu à partir de déchets (toxiques de surcroit) est un matériau noble à forte valeur ajoutée (éco-conçu de surcroit) !

Dans la droite ligne de la politique RSE du groupe Burgermeister, Aluconcept, concepteur et fabricant de garde-corps et portails aluminium à Dijon, a rejoint l’initiative TchaoMegot et investi dans leurs cendriers sensibilisateurs et leurs kits de recyclage. Les cendriers pleins sont vidés dans des contenants réutilisables et adaptés au transport de déchets toxiques, puis acheminés vers le centre de dépollution et de recyclage TchaoMegot.

TchaoMegot, labellisée Greentech Innovation

Le procédé de dépollution des mégots utilise un solvant naturel en circuit fermé et se fait sans eau ni produits chimiques. Une première mondiale selon TchaoMegot, labellisée Greentech Innovation cette année, qui a déposé pas moins de 5 brevets pour cette innovation. A l’issue de ce processus de dépollution, les mégots donnent :

  • 15% de feuilles, cendres et tabac utilisés en compost,
  • 0.3% de concentré de substances toxiques issues de la dépollution, valorisé en laboratoire,
  • 84,7% de fibres d’acétate de cellulose (filtre des cigarettes) propres et sans odeur, utilisées pour fabriquer un isolant thermique écologique, destiné aux façades et toitures des bâtiments, ainsi qu’au rembourrage de vêtements d’hiver comme les doudounes.

Rappelons qu’en 2020, en pleine crise de la Covid 19, Aluconcept s’était engagée dans la lutte contre la pandémie en fabriquant des bulles de protection sur-mesure pour les brancards des ambulances du CHU de Dijon. Spécialisée dans la fabrication de solutions d’aménagement extérieurs, Aluconcept utilise un aluminium 100% recyclable lors de la fabrication de ses produits. L’usine de Dijon comme les autres sites du groupe, notamment Volets Thiebaut, déploie une stratégie de développement durable concrète, axée notamment sur le recyclage des déchets de production et le développement de systèmes de production d’EnR et de gestion énergétique en circuit fermé.

La responsabilité sociale et environnementale du groupe dont les produits sont certifiés Origine France Garantie, se manifeste donc à nouveau, dans cette initiative écologique innovante, qui devrait continuer à faire des adeptes auprès des entreprises et collectivités territoriales.

J.B.

Photos et visuels : © TchaoMegot