Bouyer Leroux rachète Soprofen

Le Groupe Bouyer Leroux a finalisé en octobre l’acquisition de Soprofen, renforçant sa position sur les marchés du volet roulant.

En réalisant vendredi 12 octobre l’acquisition de Soprofen auprès du Groupe Atrya, le Groupe Bouyer Leroux renforce sa position sur les marchés du volet roulant en France et en Belgique. L’entreprise Soprofen, qui emploie plus de 400 salariés avec sept sites en France et deux en Belgique, est l’un des principaux acteurs du marché français du volet roulant résidentiel et de la porte de garage.

Les synergies industrielles en matière de R&D et d’achat, entre Soprofen et les filiales SPPF et FLO du Groupe Bouyer Leroux devraient leur permettre de relever les défis de l’innovation, de la digitalisation, de la compétitivité de l’offre et de la transition énergétique. Grâce à cette acquisition, le groupe diversifiera ses clientèles en maintenant une concurrence commerciale entre SPPF, FLO et Soprofen, qui resteront des sociétés autonomes sur les plans managériaux, industriels et commerciaux. Le groupe Bouyer Leroux, qui employait 900 collaborateurs avant l’acquisition, est organisé autour de quatre pôles : les matériaux de construction en terre cuite (numéro 1 du secteur et deuxième SCOP industrielle de France avec 9 usines), les fermetures et coffres de volets roulants pour l’habitat (Société SPPF et Fermetures Loire Océan), les produits béton (Société Robert Thebault) et la valorisation des déchets et la production de biogaz (Bouyer Leroux Environnement).

Article en lien