Cap sur la baie connectée

Cap sur la baie connectée

photo : Getti Image

Le salon Equip’Baie pourrait connaître un véritable sursaut d’intérêt grâce à la digitalisation du bâtiment. Les portes et fenêtres sont parmi les organes les plus concernés par cette évolution.

Bien que le nombre de foyers en France disposant d’au moins un équipement connecté ne dépasse pas 10% (Source : Observatoire Promotelec Juin 2018), le marché à terme devrait être considérable. Les organisateurs du salon Equip’Baie (20 – 23 novembre à Paris) en sont persuadés. « Qu’il s’agisse de fenêtres et de fermetures connectées, apportant économies d’énergie, confort, sécurité et automatisation des bâtiments, de plateformes participatives et collaboratives, aidant les professionnels dans leur activité au quotidien et les usagers dans la gestion de leur espace de vie ou de travail, ou d’outils d’aide à la vente… le marché de la baie se digitalise à grands pas et les exemples ne manquent pas ».

Le verre comme les profilés de menuiseries se sont penchés depuis plus d’une décennie sur les possibilités d’intégrer de nouvelles fonctionnalités et, de fait, d’être alimentés en courant faible. Les possibilités sont inouïes que ce soit pour permettre la ventilation naturelle, la protection solaire, la surveillance à distance, la sécurité intrusion ou le chauffage. Il est même question de transformer les baies en écrans géants… Plusieurs exposants auront des solutions très avancées à présenter. Une raison de plus de faire le déplacement à la porte de Versailles en novembre.

 

Article en lien