Où déposer le verre plat en fin de vie ?

La Fédération française des professionnels du verre (FFPV) vient d’annoncer la publication de la cartographie nationale des points de collecte de verre plat en fin de vie sur son site. C’est une étape supplémentaire dans la mise en place de l’ « Engagement pour une croissance verte » (ECV), relatif au recyclage du verre plat de déconstruction et de rénovation. Il a été préparé et cosigné par la Federec Verre, la Federec BTPBTP : Bâtiment et Travaux Publics., le Sned, le SRBTP, la FFPVFFPV : Fédération Française des Professionnels du Verre, le ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère de l’Economie et des Finances.

Les objectifs de cet engagement ? Parvenir à collecter 40 000 tonnes de verre par an d’ici fin 2020, 80 000 tonnes de verre par an d’ici fin 2025. 50% du verre trié retournant dans la production du verre float. Cet engagement avait été suivi par la rédaction d’une charte d’engagement des points de regroupement qui engagent les plateformes de regroupement signataires à mettre en œuvre une qualité de collecte du verre plat en fin de vie suffisante pour atteindre les objectifs de l’ECV.

Aujourd’hui, cette cartographie permet donc de visualiser les lieux aptes à recevoir les produits verriers en fin de vie dans de bonnes conditions. « Elle sera régulièrement mise à jour pour intégrer les nouveaux signataires de la Charte » précise la FFPV sur son site, « L’objectif à terme est que chaque entreprise puisse déposer facilement les produits verriers issus de chantiers de rénovation ou de déconstruction tout en étant certaine que ces produits seront réellement traités de la manière la plus valorisante ».

Article en lien