Encore un rebondissement avec le PTZ neuf

Le 15 novembre, les députés ont voté en première lecture un amendement au Projet de loi de finances pour 2020… qui proroge le PTZ en zones B2 et C* jusqu’à fin 2021.

Ce vote va à l’encontre des préconisations de l’Inspection générale des finances et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) tendant à mettre fin au dispositif du PTZ dans le neuf, toutes zones confondues. S’agissant des zones B2 et C (les zones les moins tendues), la mission recommandait expressément, dans un rapport rendu le 7 novembre dernier, « de ne pas (le) réintroduire » . En revanche, le vote donne la part belle aux professionnels du bâtiment qui n’ont cessé de plaider en faveur de cette aide. « C’est une première et belle victoire qui permettra de restaurer l’équité territoriale pour les jeunes ménages » félicite Jacques Chanut, président de la FFB.

*Rappel des zones

Zone A bis : Paris et sa proche banlieue
Zone A : reste de la banlieue parisienne.
Zone B1 : grandes agglomérations françaises, supérieures à 250 000 habitants, certaines villes du littoral et de la Corse et les DOM
Zone B2 : communes allant de 50 000 habitants à 250 000 habitants
Zone C : le reste du territoire.