Engie Axima lance un dispositif d’accompagnement pour améliorer la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments dans le tertiaire


Axl’air, nouvelle solution développée par la filiale d’Engie, propose un diagnostic en continu des polluants intérieurs, un accompagnement sur les nouvelles réglementations ainsi que l’entretien et la maintenance des installations.

Après deux ans d’expérimentation sur différents projets, Engie Axima lance un nouveau dispositif destiné aux exploitants de bâtiments tertiaires, pour évaluer et améliorer la qualité de l’air intérieur.

Optimisation intelligente et suivi de la qualité de l’air intérieur

L’offre inclut le diagnostic, avec mesure en continu des polluants présents en intérieur (CO2, COV, particules) et accompagnement vis-à-vis des nouvelles contraintes réglementaires (bilan des pratiques, programme d’action de prévention, évaluation des moyens d’aération), le pilotage, avec suivi de la qualité de l’air intérieur en temps réel, entretien et maintenance des installations, et optimisation des équipements grâce à l’intelligence artificielle.

Engie Axima s’est d’ailleurs associé avec la startup française Octopus Lab, qui a développé une solution BIM permettant de modéliser la qualité de l’air intérieur dès la conception du bâtiment.

Reste à voir comment, et par qui, seront assurés l’entretien et la maintenance de ces installations.