Euradif ouvre son capital pour accompagner sa croissance

Le fabricant français de portes d’entrée, Euradif, vient d’annoncer l’ouverture de son capital avec l’arrivée du fond GEI au côté de Nord-Croissance, actionnaire historique du groupe depuis 2009. Créée en 1994 par Jean-Gabriel Creton, actuel dirigeant, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros en croissance de 30 % depuis 2015. Ces trois dernières années, le fabricant a également investi 6 millions d’euros dans l’industrialisation de son outil de production et dans la R&D. Il emploie aujourd’hui 155 salariés répartis sur deux sites de fabrication à Béthune (62) et à Godewaersvelde (59).

Cette ouverture du capital répond à un double objectif pour le dirigeant et son fils Mathieu Creton, directeur opérationnel : se donner de l’oxygène pour financer les futurs investissements et amorcer la transmission. Jean-Gabriel Creton annonce toutefois rester à la tête de l’entreprise « pour quelques années encore ».

À terme, l’entrée du fond GEI doit permettre à Euradif d’assumer ses ambitions de développement qui devrait passer par des opérations de croissance externe. L’industriel vise un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros d’ici à 2022.

Article en lien