La fenêtre profite de la reprise dans la maison individuelle

La fenêtre profite de la reprise dans la maison individuelle

Avec environ 9,9 millions d’unités vendues en 2017, le marché français de la fenêtre (hors fenêtres de toit) serait en hausse de 3 à 4 % sur 1 an, selon une étude publiée début février par le cabinet d’études MSI (tous secteurs clients et tous types de matériaux confondus).

« Pour 2017, les fabricants qui ciblent en première intention le marché des particuliers font état d’un premier semestre globalement assez calme (voire assez difficile en début d’année), suivi par une franche accélération de l’activité à compter d’octobre », indique l’étude. Si cet effet « crédit d’impôt » est habituel en fin d’année, il a été amplifié en 2017 suite à l’annonce par le gouvernement de son intention de sortir, dès 2018, les fenêtres (ainsi que les volets isolants et les portes) du dispositif de crédit d’impôt. « La quasi-totalité des fabricants interrogés témoignent d’une montée en charge importante sur les trois derniers mois de l’année, les artisans s’empressant de faire signer les bons de commande avant la date butoir du 31 décembre », explique les analystes du cabinet.

L’année 2017 aura également été marquée par le rebond des débouchés en provenance du secteur de la maison neuve. Si 2016 constituait davantage une année de transition, en revanche, en 2017, cette composante du marché a profité à plein de la reprise de l’activité de construction, et ce tant en termes de prises de commande que de facturations.

Article en lien