La formation Smart Solar Shading Advisor bat son plein

Conçue par ES-SO* (Syndicat européen de la protection solaire) et adaptée pour la France par le Groupement Actibaie, la formation de Conseiller en protection solaire, Smart Solar Shading Advisor, fait des émules.

« Courrez-y ! » invite René Lebenthal, Directeur Général de Warema France, qui figure parmi les premiers Smart Solar Shading Advisor français. À l’heure où le réchauffement climatique n’est plus une problématique future mais bien présente, les protections solaires font parler d’elles dans la construction et la rénovation, comme rempart efficace, voire indispensable pour lutter contre la surchauffe qui menace nos bâtiments et leurs occupants, pendant les périodes de canicules annoncées comme récurrentes.

Face à cette situation, ES-SO (European Solar Shading Organization) a élaboré un programme européen de formation à la protection solaire comprenant deux niveaux : celui de conseiller (Advisor) et un module expert en cours de préparation. Le programme Advisor est déjà dispensé dans les pays européens à l’avant-garde sur ces questions. Adapté par le Groupement Actibaie, il a démarré en France fin 2020.

Une formation complète de Conseiller en protection solaire

« Le niveau Advisor permet de balayer l’ensemble des arguments scientifiques et techniques permettant de promouvoir les protections solaires et de prescrire la solution la plus adaptée, que ce soit dans le résidentiel ou le tertiaire » assure Jean-Paul Clément qui délivre la formation en France. Figure incontournable de la protection solaire en France et en Europe, il est aussi expert de justice Près la Cour d’appel de Paris, dans la section Fenêtres, stores, volets et automatismes.

Jean-Paul Clément participe au comité technique ES-SO et assure la formation en France.

4 Smart Solar Shading Advisors témoignent

« Nous sommes dans un tournant de l’histoire qui remet davantage nos métiers au centre du jeu. Pour les installateurs, il s’agit d’être dans le timing: ce sera une opportunité pour ceux qui y parviendront, une marche manquée pour les autres, et il est urgent que nous soyons bons car les enjeux sont réels. Si nous parvenons à vendre des stores plutôt que de la climatisation, nos métiers vont avoir du sens pour les jeunes […] Notre métier n’est pas seulement celui de storiste mais aussi celui de protecteur solaire. Il s’inscrit dans des problématiques sociétales plus larges et va dans le sens de l’histoire à présent ».

Simon Blin Despres, PDG de Monsieur Store Dubos Verger
De gauche à droite : René Lebenthal ( Warema France) et Simon Blin (Monsieur Store)

« Cette formation répond à des questions très simples. Comment choisir la couleur de toile, les degrés d’ouverture ? Quels sont les avantages d’un produit par rapport à un autre ? Quel est leur effet sur le vitrage ? Qu’est-ce que le facteur solaire ? On y apprend aussi toute la terminologie de la protection solaire, c’est vraiment intéressant, applicable au quotidien et pour ceux qui sont en contact avec le client et veulent enrichir leur argumentaire, c’est un outil d’aide à la vente. Courrez-y ! ».

René Lebenthal, Directeur Général de Warema France

« L’intérêt de cette formation d’un point de vue commercial est de pouvoir faire la différence avec un confrère pour gagner la confiance d’un client grâce à des conseils percutants. Selon moi, toute personne qui travaille dans notre métier, qui apporte du conseil à des clients qu’ils soient revendeurs ou clients finaux, devrait avoir acquis l’ensemble des connaissances dispensées dans cette formation ».

Christophe Taillandier, Chef produits & responsable services clients de Soliso
De gauche à droite : Pascal Cros (Profalux) et Christophe Taillandier (Soliso)

« Je recommanderais aux entreprises de faire suivre cette formation à leurs responsables de bureau d’études mais aussi à leur équipe marketing […] Cela a du sens que Guillaume Halphen, Chef de file du groupe métier Stores du Groupement Actibaie et moi-même, Chef de file du groupe métier Volets, ayons suivi la formation pilote. Nous montrons ainsi notre attachement au fait que volets et stores puissent s’appuyer à l’avenir, sur des éléments chiffrés pour promouvoir nos produits et nos filières, notamment auprès des donneurs d’ordre et dans la perspective de la RE 2020 ».

Pascal Cros, Directeur commercial et marketing de Profalux

Retrouvez notre article complet dans le n°83 de Technicbaie p 25-27 ou en cliquant ici (avec les interviews complètes de 4 participants et les explications de Jean-Paul Clément)  

Une formation d’une journée, un certificat à la clef

Destiné aux technico-commerciaux, ingénieurs de bureaux d’études et chefs d’entreprises, le niveau Advisor de la formation Smart Solar Shading comprend 8 modules thématiques :

  • Les fondamentaux de la thermique et de l’optique du rayonnement solaire.
  • Réduction de surchauffe dans les bâtiments en été.
  • Gestion d’éblouissement dans les bâtiments.
  • Diminution des besoins de chauffage en hiver.
  • Amélioration du confort intérieur.
  • Effets positifs sur la santé des occupants.
  • Économies réalisées grâce aux protections solaires.
  • Réglementation française.

À l’issue de la journée de formation, un contrôle des acquis sous forme de QCM permet de valider (ou pas) le niveau Advisor. Une note minimale de 7/10 est requise pour obtenir le certificat, délivré à titre individuel, qui autorise son détenteur à utiliser le label Smart Solar Shading Advisor sur ses documents professionnels ou dans sa signature mail.

 » Pour ceux qui hésitent encore à suivre la formation au Smart Solar Shading, c’est aussi possible via zoom. Une première session a déjà eu lieu ; nous sommes « confinement ready » » précise Jean-Paul Clément.

Infos et inscriptions : www.groupement-actibaie.org