Le monde de la baie préserve ses salariés


Beaucoup d’acteurs industriels du monde de la baie ont fait le choix de mettre à l’arrêt leur production.

« Face à la situation inédite que nous traversons tous, préserver la santé de nos collaborateurs, de leurs familles, de nos partenaires et de nos clients est notre priorité absolue. Nous avons donc pris la décision citoyenne, de fermer notre usine et nos bureaux. Appliquer la règle du confinement est le meilleur moyen de se protéger, de protéger ses proches mais aussi de stopper la propagation du virus et l’espoir de reprendre tous nos activités rapidement. On vous retrouve très bientôt… », explique Sabine Mariton, PDG de l’entreprise, sur Linkedin.

Même son de cloche chez Riou Glass qui a pris la décision de mettre en arrêt ses usines. «  Cet arrêt responsable et solidaire a pour unique but de protéger nos collaborateurs et nos familles », explique l’entreprise familiale. « Nos usines redémarrerons dès que nous aurons l’assurance de ne pas mettre en risque la santé des personnes qui y travaillent ainsi que nos clients et partenaires »

Chez Serge Ferrari, fabricant de toiles composites,
l’activité de production de certains sites a été suspendue (notamment en Italie pour Plastitex, en France et pour l’un des deux sites de fabrication en Suisse). Le deuxième site en Suisse poursuit, quant à lui, son activité sur un nombre restreint de lignes d’enduction.
 
Le groupe indique également avoir engagé toutes les mesures de prévention sanitaire pour poursuivre les activités logistiques essentielles permettant la distribution et l’expédition de commandes en France, grâce à un niveau de stock de produits finis suffisamment élevé.