Le souhait de redémarrer les chantiers est plus fort dans le Nord

Selon une étude de BTP Consultants, plus de 9 chantiers sur 10 sont actuellement fermés en France, avec quelques disparités selon les territoires.

Après avoir sondé près de 4 000 chantiers en France métropolitaine, le cabinet BTP Consultants a pu confirmer le fort ralentissement que connaît le Bâtiment depuis le début de la crise sanitaire. Selon son étude, 92,5 % des chantiers sont actuellement fermés, dont 17,5 % avec la volonté de reprendre immédiatement. Un nombre qui varie légèrement selon les régions.

Un chantier sur six encore ouvert dans le Sud

Le Sud-Ouest est le territoire de Métropole avec le plus faible taux de chantiers toujours ouverts (4,1 %), juste devant le Nord-Ouest (4,5 %) et le Sud-Est (4,9 %). Suivent ensuite le Nord-Est (7 %), l’Île-de-France (7,5 %), le Nord (8,2 %), et enfin le Sud, avec 16,3 % de chantiers encore ouverts, soit près d’un chantier sur six.

Plus de 2 chantiers sur 10 dans le Nord veulent reprendre immédiatement

Les entreprises interrogées dans le Nord de la France veulent reprendre immédiatement plus de deux chantiers fermés sur dix, soit 23,3 %, suivi du Sud-Est (19,6 %), du Sud-Ouest (18,5 %), l’Île-de-France (17,1 %), le Nord-Est (12,6 %), le Sud (10,9 %), et enfin le Nord-Ouest (10,5 %).

BTP Consultants remarque également une disparité entre public et privé, où le nombre de chantiers ouverts passe du simple au double : 3,9 % dans le public contre 8,8 % dans le privé. Les chantiers fermés dans le privé avec la volonté de reprise immédiate sont également plus nombreux, 17,4 % contre 10,8 % dans le public.

Ces chiffres sont bien évidemment amenés à évoluer, en fonction des reprises ou non des chantiers sur les différents territoires. Reste à voir si la parution, le 2 avril, du guide de bonnes pratiques de l’OPPBTP sur les chantiers va booster cette reprise.