Les 6 principes fondamentaux à suivre pour assurer la sécurité d’un chantier

La sécurité du chantier se joue dès les premières phases du projet, et jusqu’à son achèvement. Elle représente un enjeu majeur sur les projets de construction, qui doit impérativement être intégré dans toutes les étapes du projet de construction, et porté par tous les acteurs. C’est pourquoi l’Institut pour une culture de sécurité industrielle (Icsi) et l’OPPBTP publient les résultats d’un groupe d’échange co-piloté par les deux partenaires, consacré au développement de la culture de sécurité dans les projets de construction.

Celui-ci a identifié six principes fondamentaux à mettre en place dans toutes les étapes d’un chantier afin d’impliquer l’ensemble des acteurs travaillant en co-activité sur un projet :

? Partager une vision et des objectifs, en fédérant l’ensemble des acteurs autour d’une représentation commune du projet, de ses enjeux et de ses risques. Pour ce faire, le rôle de la maîtrise d’ouvrage est essentiel.

? Construire le cadre organisationnel du chantier, en faisant concorder les moyens alloués au projet et l’ambition de la maîtrise d’ouvrage en matière de sécurité.

? Co-construire un cadre référentiel commun de sécurité, en rassemblant le meilleur des bonnes pratiques déjà intégrées par chacun pour les partager sur le projet.

? Arbitrer et gérer les compromis, car la réussite d’un projet dépend de la capacité à trouver un consensus entre différents domaines co-existants.

? Etablir une relation de confiance entre donneurs d’ordre et partenaires du projet de construction, en favorisant la transparence, la bienveillance et l’implication de tous les acteurs du projet.

? Mesurer et améliorer en continu, notamment grâce aux retours d’expérience à tous les stades du projet.

Pour en savoir plus, deux ouvrages récapitulent les résultats du groupe d’échanges et capitalisent les bonnes pratiques et témoignages de ses membres :

Article en lien