Millet ressuscite le nonagénaire normand Acibois


Le groupe Millet fait l’acquisition de la société Acibois, spécialisée dans la menuiserie bois sur mesure haut de gamme depuis près de 100 ans.

L’entreprise Acibois devait fermer ses portes. Les lettres de licenciement avaient d’ores et déjà étaient envoyés aux 39 salariés en février dernier. Mais le groupe Millet est arrivé à la rescousse avec une offre de reprise de l’entreprise familiale qui, depuis 1930, conçoit et fabrique des portes, fenêtres, volets et portails sur mesure dans le Calvados. « Nous étions en mort cérébrale et clinique et on rouvre les yeux à la morgue », explique le PDG d’Acibois Harold Stettler dans les colonnes du quotidien régional Liberté Caen.

Dès lors, Millet prévoit dans un premier temps de renouer le lien avec les salariés et les clients historiques, contraints de changer de fournisseurs ces dernières semaines suite à l’arrêt de l’activité. Puis dans un second temps de moderniser les outils de production de l’entreprise pour offrir la possibilité aux 37 salariés conservés de travailler dans des conditions optimales et de manière plus efficace. Des machines à commande numérique devraient ainsi bientôt venir soutenir la production de la PME.

En 90 ans d’existence, la société Acibois s’est forgée une solide réputation et s’est spécialisée dans la fabrication et la restauration de menuiseries traditionnelles destinées à habiller châteaux, manoirs, ou encore des immeubles haussmanniens parisiens qui représentent 90% de son chiffre d’affaires. Forte de l’expertise de ses menuisiers hautement qualifiés, Acibois est en mesure de restaurer et reproduire à l’identique ferrures, portes cochères, menuiseries cintrées en plan…