Plus qu’une AG, une journée « Actibaie »

Le vendredi 26 avril, c’était la journée « Actibaie ». Une formulation que souhaite désormais le président du Groupement, Yannick Michon pour désigner l’Assemblée Générale. L’objectif ? Que ce ne soit pas un rendez-vous « statutaire » mais l’occasion de donner une meilleure visibilité sur les activités et apporter des informations concrètes aux adhérents qui font le déplacement.

La réunion statutaire fut donc courte pour aller à l’essentiel : quelques modifications statutaires, l’approbation des comptes et le rapport du commissaire aux comptes. L’heure était aussi au bilan de l’année avec notamment la création de groupes métiers pour améliorer à l’avenir la communication sur les professions des stores, portes, portails et portes automatiques piétonnes… Plus high-tech, le développement de l’application du Groupement Actibaie. Son but : apporter une assistance aux personnes sur le terrain en proposant en quelques clics des informations utiles à la fois aux commerciaux, aux techniciens et aux dirigeants… Et le tout gratuitement pour les adhérents ! Enfin, des formations ont été créées : le CQP installateur déjà en route et celui à venir en octobre prochain sur la maintenance. « Tous deux sont reconnus par l’Etat et offrent la reconnaissance d’un savoir-faire » souligne le président. Des projets qui sont appelés à évoluer par la suite. Parmi les autres projets pour 2019, le Groupement a évoqué deux priorités : travailler sur la certification « NF Fermetures » et maintenir une veille sur le BIM.

Des états des lieux et mises en garde

Ces formalités votées, l’assemblée générale a laissé place à une succession d’ateliers consacrés aux aspects majeurs de la profession tels que la prévention, l’emploi, la formation et le juridique. L’occasion pour la plupart de faire un état des lieux et des mises en garde : les obligations de maintenance, les conséquences de la réforme de la formation ou encore le point sur les assurances que doivent prendre les dirigeants et sur la conjoncture économique…

D’autres ateliers étaient plus concrets encore : besoin de conseils juridiques ou d’être accompagné dans un règlement à l’amiable ? L’association juridique ABCD propose ses services aux adhérents, à des prix concurrentiels. Et en matière de prévention, les PIR, PIRL et le SYAM étaient mis à l’honneur avec des démonstrations en live ! Enfin, pour allier l’utile à l’agréable, de nombreuses pauses « douceurs gustatives » ont agrémenté la journée des 130 participants. Pari réussi donc pour le Groupement de rendre cette assemblée générale plus conviviale et attractive.

Article en lien