Serge Ferrari poursuit son développement

Après l’acquisition de F.I.T en mars 2020 puis de Verseidag en juillet, Serge Ferrari voit se concrétiser les premières synergies de sa croissance externe.

Après l’acquisition de F.I.T en mars 2020 puis de Verseidag en juillet, qui visaient à renforcer son leadership mondial, Serge Ferrari voit se concrétiser les premières synergies de sa croissance externe, depuis le 1er janvier. Dans ce contexte d’expansion en pleine pandémie mondiale, le groupe se félicite de ses résultats en 2020 avec un chiffre d’affaires global de 195,3M€, (baisse limitée de – 11 % à périmètre et change constants et croissance de + 3,3 % à périmètre et change courants).

Grâce aux refinancements mis en place lors des acquisitions, la situation financière renforcée du groupe offre une excellente visibilité pour 2021, année durant laquelle Serge Ferrari entend poursuivre son développement commercial international et son optimisation industrielle. De ce point de vue il s’agira de répartir les différentes gammes de solutions et de rationaliser l’utilisation des différents sites de production pour gagner en rentabilité dès 2021.

Le plan de synergies et le redimensionnement en cours de Serge Ferrari, feront l’objet en mars d’une présentation détaillée lors de la publication officielle des résultats annuels 2020 du groupe.