Somfy revoit sa stratégie avec Dooya

Le leader mondial de l’automatisation dans le bâtiment, Somfy, change de méthode dans la gestion de sa filiale Dooya. Le groupe français vient d’annoncer que la marque chinoise sera désormais gérée comme une entité autonome. Ce changement de stratégie doit permettre à Dooya « de se développer séparément, notamment à l’international, et de s’adapter le mieux possible à son univers concurrentiel propre ». Sous l’influence de Somfy, le fabricant de moteurs tubulaires avait en effet privilégié jusque-là son marché intérieur, délaissant l’international où il s’est montré beaucoup moins actif que ses principaux concurrents locaux.

La nouvelle position de Somfy va donc se traduire par de règles de gouvernance. Le rôle de l’actionnaire minoritaire, la famille Sun, sera renforcé dans le cadre d’un « contrôle conjoint » de la société. La structure du capital reste en revanche inchangée. Depuis 2010, le groupe français détient 70 % de Dooya, et dispose d’une option d’achat sur les 30 % restants exerçable à partir de 2035. En sept ans, la marque a vu son chiffre d’affaires passer de 35 millions d’euros en 2010 à 163 millions d’euros en 2017 tout en restant sensiblement bénéficiaire.

Article en lien