Un bol d’air pour la QAI et la ventilation ?

Née le 27 Janvier, l’Association Française de la Ventilation entend booster la prise en compte de la ventilation et de la QAI (qualité de l’air intérieur) dans les bâtiments résidentiels et tertiaires, en neuf comme en rénovation. Contactée par la rédaction, l’AF Ventilation indique que «les menuisiers peuvent très bien décider d’en faire une activité complémentaire au même titre que les électriciens ou les chauffagistes».

Partant du constat que la ventilation et la qualité de l’air intérieur (QAI) est une problématique commune à tous les bâtiments sur le marché résidentiel et tertiaire, en construction neuve ou en rénovation, en phase d’installation, d’exploitation ou de maintenance, et que par ailleurs les produits, les réglementations mais aussi les pratiques évoluent en la matière ; 7 organisations professionnelles concernées par ces problématiques se sont regroupées pour créer l’Association Française de la Ventilation.

L’AF Ventilation a pour objectif d’agir auprès des pouvoirs publics, français et européens, des grands acteurs économiques mais également des utilisateurs, pour développer la ventilation et la QAI dans les bâtiments résidentiels et tertiaires. 7 organisations professionnelles, CAPEB, FEDENE, FNAS, SNEFCCA, SYNASAV, UMGCCP-FFB, UNICLIMA sont membres fondateurs d’AF Ventilation. Ils représentent l’ensemble de la chaîne fabrication, distribution, installation, maintenance et exploitation dans le domaine du génie climatique et entendent renforcer et coordonner leurs actions pour une meilleure prise en compte de la santé et du bien-être des occupants des bâtiment, tout en tenant compte de l’efficacité énergétique des systèmes, grâce à la mise en œuvre de solutions simples et peu coûteuses.

Une conférence de presse de lancement fin Janvier

Le lancement officiel de l’association a eu lieu lors d’une web-conférence de presse le 27 janvier, en présence des député(e)s Marjolaine Meynier-Millefert, Claire Pittolat et Jean-Luc Fugit, ce dernier étant également Président du Conseil national de l’air. L’AF Ventilation a pour objectif de : Rassembler les acteurs de la filière professionnelle, promouvoir la ventilation et la qualité d’air intérieur dans les secteurs résidentiels et tertiaires, pour le bien-être des utilisateurs, aussi bien dans le neuf qu’en rénovation, communiquer rassembler, débattre et diffuser les connaissances sur la QAI et la ventilation, développer la qualité des installations et la performance des systèmes pour assurer la pérennité des équipements de ventilation, favoriser l’entretien et le suivi des installations pour une efficacité durable, agir auprès des instances publiques, tant françaises qu’européennes, pour une règlementation préservant la santé des utilisateurs et s’engager pour une pratique responsable au service des utilisateurs.

de gauche à droite : Ghislain Eschasseriaux (FEDENE), Jean-Claude Rancurel  (CAPEB), Jean-Paul Ouin (UNICLIMA), Pascal Housset (UMGCCP-FFB), Roland Bouquet (SYNASAV), Jean-Pascal Chirat (FNAS), Fernando Ramos et Tugdual Papillon (SNEFCCA

Le Conseil d’administration d’AF Ventilation est composé des 7 membres fondateurs ainsi que de 3 membres de l’association. Ses représentants sont :

  • Président: Pascal Housset, vice-président de l’UMGCCP-FFB
  • Vice-président: Roland Bouquet, président du SYNASAV
  • Vice-président: Jean-Pascal Chirat, vice-président de la FNAS
  • Vice-président: Jean-Claude Rancurel, président de l’UNA CPC CAPEB
  • Trésorier: Jean-Paul Ouin, délégué général d’UNICLIMA

Les menuisiers dans tout ça ?

Même si les fabricants de menuiseries, portes et volets roulants ont parfaitement intégré l’importance de la ventilation dans la conception de leurs produits et déploient pour certains des actions de communication liées à la QAI, ces filières ne sont pas directement représentées au sein de la toute jeune AF ventilation. Contactée par la rédaction, l’AF ventilation insiste sur le fait qu’elle reste tout à fait ouverte :

« La question de la ventilation est très liée aussi aux entrées d’air. Lorsque l’on change les menuiseries il faut vérifier que les entrées d’air restent conformes aux systèmes de ventilation et l’audit de l’installation de ventilation peut très bien être fait par un menuisier. Il faut vérifier que les portes soient bien détalonnées pour que l’air circule, que le groupe fonctionne bien, que les gaines ne sont pas percées… C’est un complément d’activité que les menuisiers peuvent très bien développer s’ils le décident. L’AF Ventilation ne considère pas cette activité comme réservée à un métier plutôt qu’un autre, l’idée en revanche est d’aider tous les métiers et toutes les filières à monter en compétences en la matière. Concrètement à l’occasion d’un changement de fenêtre, un menuisier peut très bien proposer de vérifier l’installation de ventilation et éventuellement changer une gaine, nettoyer un groupe, re-détalonner les portes si nécessaire… ».

Et d’ajouter : « L’AF ventilation est très ouverte, c’est une association de filière et nous avons vocation à rassembler les bonnes volontés, surtout celles présentes sur le terrain, c’est un point important : nous souhaitons être concrets et proches du terrain. Le propos n’est pas de créer un nouveau métier mais d’aider les métiers qui existent à monter en compétence dans le domaine de la ventilation et de la QAI. Les menuisiers peuvent très bien décider d’en faire une activité complémentaire au même titre que les électriciens ou les chauffagistes ». A bon entendeur ! J.B.