Vers un futur label BBCA Rénovation

Vers un futur label BBCA Rénovation

Un label rénovation Bâtiment Bas Carbone (BBCA) pourrait être lancé dès le premier semestre 2018.

« La diminution drastique des émissions de carbone du parc existant est un enjeu majeur de la politique bas carbone dans le bâtiment et une attente forte des investisseurs », rappelait Stanislas Pottier, président de l’association pour le développement du Bâtiment bas carbone (BBCA) en novembre dernier devant les membres de l’organisation. Face à ce constat et pour encourager les processus de rénovation, cette dernière a défini les bases d’un futur label BBCA Rénovation. Son lancement est prévu pour le premier semestre 2018. Il ne concernera, dans un premier temps, que les opérations de rénovation lourde (avec curage complet du second œuvre, maintien, si possible d’une grande partie des infrastructures et des superstructures et changement des systèmes énergétiques) et les rénovations thermiques (équipements et matériaux de l’enveloppe).

L’objectif de la démarche est de diviser au minimum par deux les émissions de CO2 par rapport au bâtiment initial. Elle s’appuie sur la méthode BBCA applicable aux bâtiments neufs et reprend ses quatre indicateurs : construction raisonnée, exploitation maîtrisée, stockage carbone et économie circulaire. « Elle combine l’amélioration du bâti et l’optimisation de la performance énergétique et valorise la conservation de l’existant, l’amortissement des matériaux, le réemploi et le recours aux matériaux stockeurs de carbone », ajoute l’association.

Article en lien