Un volet battant solaire

Le fabricant français Volets Thiebaut propose une innovation intéressante : un volet battant motorisé autonome. La fermeture est livrée à l’entreprise d’installation soit avec un précadre à assembler soit prémonté et réalisé sur mesure. Ce précadre comprend la motorisation et l’alimentation électrique via un capteur photovoltaïque. « Nous avons cherché à réduire au maximum le temps d’installation », explique-t-on chez l’industriel de Domartin-sur-Vraine (88). De fait, un installateur averti pose cette menuiserie en une heure. Pas besoin d’alimentation électrique ni de réglages complexes. La motorisation et est également française, elle vient de chez Bubendorff. Les volets sont disponibles soit en aluminium soit, pour un prix 15 à 20% plus faible, en PVC renforcé par de la mousse PU.

Article en lien