Le volet polyuréthane fête ses 20 ans

Inventé pour une station en Antarctique, le volet composite poursuit son chemin.

Le produit Isoferm est né en 1998 de la rencontre entre un menuisier, Olivier Bizot, et un chimiste, Jean-Paul Duhamel, qui, à l’occasion d’une commande de l’Ifremer, ont développé un nouveau concept de volet. Destinées à la base scientifique en Antarctique, ces fermetures devaient résister à des conditions météo exceptionnelles : -80°C et des vents de 300 km/h. Le matériau retenu sera le polyuréthane armé (PUR) qui a la particularité de ressembler au bois en termes d’utilisation et d’isolation, d’être extrêmement rigide et insensible aux conditions hygrométriques. Les deux associés créent en 2001 leur unité de fabrication à Fare-les-Olivier (13). Ce composite se présente, pour la maison individuelle, comme une alternative au bois et au PVC en piochant dans les qualités de l’un et de l’autre. Isoferm vient d’ouvrir deux nouvelles agences, l’une à Puget-sur-Argens dans le Var et l’autre à Agde dans l’Hérault. Dans ses régions très ensoleillées, le PUR a l’avantage d’être insensible aux rayons UV.

Article en lien