Soprofen mise sur le screen et les portes de garage

En exclusivité, Emmanuel Lesage, directeur général de Soprofen, nous explique les nouvelles orientations stratégiques et choix d’investissements de l’entreprise dans le domaine de la fermeture et du store.

Vous annonciez en novembre de nouvelles orientations stratégiques. Quelles sont-elles ?

Nous avons huit projets stratégiques. Depuis notre changement de direction en début d’année, nous voulons déjà mettre la priorité sur la satisfaction du client. Nous mettons ainsi en place de nouvelles offres/ packagings autour du délai et de la qualité de la livraison. Nous renforçons également notre équipe commerciale. Pour notre activité de vente de pièces détachées et produits de la baie, Soprofen distribution a refait son site AVS store. On escompte un chiffre d’affaires de 5 millions euros grâce à cette refonte. Par ailleurs, nous renforçons notre présence en Belgique, surtout en Flandre et visons les Pays-Bas. Enfin, nous avons plusieurs projets liés aux produits avec le but de multiplier par deux les chiffres d’affaires des activités de portes de garage et du screen.

Pourquoi ces deux activités plutôt que les volets roulants et comment comptez-vous les développer ?

Nous  représentons déjà 8 à 10% des parts du marché des volants roulants en France donc la progression nous semble plus difficile que pour les portes de garage où nous sommes à 3%. Nous pensons qu’il y a un fort potentiel sur certaines niches avec des offres de portes de garage haut de gamme et options intégrées. Nous investissons donc 3 millions d’euros pour développer cette activité dans notre usine de Champagney (70).  Le screen est également un vecteur de développement important car il répond à une problématique environnementale. Depuis octobre, nous avons lancé cette activité sur notre site de Marssac sur Tarnes. Et en mars prochain, on devrait proposer du screen pour les pergolas et vérandas.

Quelles vont être les évolutions de marché de chacun de ces secteurs dans les prochaines années ?

Le marché de la protection solaire est celui qui a le plus de potentiel de progression. Il est déjà en croissance constante, là où les volets stagnent entre 1 et 3% par an. Cela ne va pas s’arrêter : dans les prochaines années, l’énergie dépensée dans la climatisation sera supérieure à celle utilisée dans le chauffage donc toutes les solutions de ventilation alternatives pour réduire cette dépense d’énergie sera primordiale. D’où le fort potentiel du screen. Autre constat, c’est la montée de la motorisation autonome au détriment des moteurs filaires /radio. On le constate à la fois dans les volets et la protection solaire. En revanche, les portes de garage sont trop lourdes et en général pas suffisamment éclairées pour bénéficier d’une motorisation autonome .