La couleur des stores vue à travers le prisme d’une designer coloriste

La couleur des stores vue à travers le prisme d’une designer coloriste

Mélanie Bernard responsable Design Studio chez Dickson, nous expose sa vision du marché du store et de la couleur.

La couleur évolue-t-elle en fonction de la mode dans le secteur du store ?

« Nous constatons peu d’évolutions marquées dans les choix des couleurs ces dernières années. D’autant que le domaine de la protection solaire évolue plus lentement que les tendances déco. Les grands classiques demeurent, notamment dans les résidences en copropriété. Tout le monde se souvient de cette grande tendance de stores années 80 aux coloris solaires ou bleutés, comme à la Grande Motte (34).

Toutefois, le marché bouge et les codes changent, car le store devient un élément de décoration à part entière. L’influence décorative de l’intérieur des maisons se fait sentir en terrasse.  Aujourd’hui, nos clients ont surtout une grande envie de tons plus neutres (gris et beiges) afin de pouvoir être associés à différents accessoires extérieurs plus colorés. Ils se changent plus fréquemment que le store. Le meilleur de nos ventes se situe du côté des gris et des beiges. Ils représentent près de 60 % des ventes en France ».

Pourquoi une telle inertie ?

« Nous sommes arrivés à une sorte de neutralité de la couleur. Cette émergence du gris, nous vient sans doute des tons d’ameublement des pays scandinaves. Les particuliers  prennent moins de risques sur la couleur d’un canapé ou d’un store qui représentent de gros investissements. Ils préfèrent accessoiriser avec des touches de couleur pour relever l’atmosphère générale.

Au dernier Salon du Meuble de Milan, nous trouvions par exemple, beaucoup de ton saturés avec des bleus très puissants, presque noirs, des verts canards associés à des roses pastels. Nous sommes actuellement dans des contrastes très forts et d’un point de vue esthétique cela fonctionne très bien. Mais malheureusement, cette tendance ne va durer qu’un temps.

landrylaurie.com

Nous observons le même phénomène pour les choix de coloris extérieurs.  Le bleu pétrole est à la mode. Tout le monde s’accorde à dire que c’est très joli. Mais un particulier achètera difficilement un store banne de cette couleur. Il craint que la couleur se démode vite. Il préfèrera des gris, des beiges, les couleurs naturelles plus sécurisantes. Ce client ajoutera de la couleur par petite touche au travers d’accessoires : coussins de jardin, décoration de table etc. Dès qu’il s’agit d’un investissement important, le client hésite à prendre des risques en termes de couleurs.

De son côté, l’imprimé évolue. La rayure persiste et se dépoussière avec des motifs plus graphiques et géométriques ».

 

 

Article en lien