Contrôle d’accès : le smartphone va remplacer le badge

Contrôle d’accès : le smartphone va remplacer le badge

 

Vincent Dupart directeur général de STid, nous explique pourquoi le smartphone va se développer dans le contrôle d’accès en entreprise. STid est spécialisée dans le développement de solutions de contrôle d’accès et de sûreté. Sa solution STid Mobile ID® a été récompensée à plusieurs reprises. Elle a notamment obtenu le Trophée d’argent de la sécurité du salon Expoprotection de novembre 2016.

Les directeurs sûreté ont pour mission de protéger les personnes, les biens et les données en entreprise. L’ensemble des collaborateurs sont des maillons de cette chaîne de sécurité et participent ainsi à la sécurité globale de l’entreprise. En limitant les contraintes, vous facilitez l’acceptation et l’adhésion de l’ensemble du personnel à la politique de sécurité de votre organisation. Une solution peut être parfaite techniquement, mais si elle n’est pas comprise ni acceptée par les utilisateurs, elle ne peut pas se déployer à grande échelle. Il ne faut pas oublier qu’un salarié badge en moyenne 11 fois par jour. Or, 98 % considèrent ce geste comme une contrainte.

Les constructeurs doivent aussi prendre en compte cette dimension sociale en proposant des solutions d’accès intuitives, ergonomiques et sans contrainte pour l’utilisateur.

Le smartphone comme outil de contrôle

Nous avons donc choisi de déplacer le badge dans l’objet le plus incontournable de notre ère : le smartphone. Aujourd’hui, plus de 70 % des salariés disposent d’un smartphone au travail. On oublie plus facilement son badge que son smartphone…

Par ailleurs, plus de 70 % des organisations sont dépendantes d’un tiers dans la gestion de leur sécurité. Les professionnels du marché doivent s’adapter et offrir le choix entre un hébergement des données chez le client ou les déporter chez un tiers de confiance.  Mais il est indispensable de sortir des solutions propriétaires. Il faut proposer des technologies de plus en plus ouvertes, pour permettre aux clients de conserver le contrôle et la confidentialité de leurs données.

Enfin, les directeurs Sécurité cherchent des solutions de contrôle d’accès qui contribuent à maîtriser les budgets et optimiser les retours sur investissements (ROI) ».

Article en lien