CITE : le Pôle Fenêtre dépité par un nouveau rebondissement

CITE : le Pôle Fenêtre dépité par un nouveau rebondissement

On se demande vraiment comment finira ce feuilleton CITELe CITE est la contraction de Crédit d'Impôt de Transition... à rebondissements qui malheureusement place la profession en équilibre instable, bien malgré elle ! Cette alternance d’annonces les unes inquiétantes, les autres apaisantes n’amuse plus personne et tout particulièrement le Pôle Fenêtre. D’autant qu’il reste fort peu de temps pour réagir.

En effet, le dispositif finalement adopté par la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale le 9 novembre, risque de booster artificiellement les commandes sur quelques mois et décourage les artisans impliqués dans une démarche RGE sur la durée.

  • Il accorde 30 % de CITE à toutes les commandes passées avant le 1er janvier 2018.
  • Le CITE passe ensuite à 15 % pour toutes commandes signées avant le 30 juin 2018 sans en modifier le champ.
  • Passé le 30 juin, le CITE disparaît pour les fenêtres, portes et volets.

Rien à voir donc, avec la volonté d’effacer les « effets d’aubaine » et d’encourager un dispositif progressif, annoncée il y a quelques semaines à peine par le président Emmanuel Macron. Le Pôle Fenêtre craint désormais d’assister à des commandes en masse en fin d’année, sans réelle maîtrise du phénomène.
Selon le Pôle Fenêtre, l’arrêt du CITE au 30 juin 2018 :

  1. néglige totalement les efforts des 32 000 installateurs de fenêtres, portes et volets
    certifiés RGE ;
  2. supprime les critères de performances associés au CITE;
  3. ouvre le marché aux produits les moins performants.

Dernière chance pour le CITE : le 20 novembre

Le Pôle fenêtre s’attend donc à des répercutions dramatiques pour toute la filière, alors qu’elle œuvre depuis de nombreuses années pour une montée en qualité généralisée.

La filière espère enfin être entendue et écoutée et qu’un amendement rectificatif conforme aux engagements du président soit déposé en vue de la séance publique du gouvernement prévue le 20 novembre 2017 et non le 16 novembre comme annoncé au départ.

Plus que jamais les professionnels doivent rester mobilisés pour faire entendre leur voix haut et fort.

Pour consulter les détails du communiqué du Pôle Fenêtre cliquez ici

Pour consulter l’amendement cliquez ici

Article en lien