Rencontres Aluminnov’ : l’aluminium se situe au cœur de l’innovation

Rencontres Aluminnov’ : l’aluminium se situe au cœur de l’innovation

Quels sont les principaux enseignements d’Aluminnov’ ? La filière aluminium se démarque par des choix stratégiques ambitieux, qui répondent aux attentes des marchés qui se profilent, notamment en matière de recyclage.

Les rencontres annuelles de l’innovation Aluminnov’ organisées par Aluminium FranceAluminium France représente l’ensemble des acteurs inter..., le 12 décembre dernier à Paris, furent l’occasion d’exposer les dernières nouveautés de la filière et d’échanger avec des experts. Extraits choisis d’une demi-journée très instructive.

Aluminnov’ met en avant l’écosystème français

Dans une économie qui se mondialise, les centres de décision s’éloignent parfois. La réactivité et la proximité deviennent des critères déterminants de différenciation et de compétitivité. Les circuits courts permettent une meilleure performance environnementale et pour y parvenir, quoi de mieux qu’un matériau indéfiniment recyclable tel que l’aluminium ? La France se trouve être un écosystème très favorable à la R&D : elle a conservé son leadership technologique dans la production d’aluminium ». Jean-François Faure, président d’Aluminium France

Le label E+C- au cœur des évolutions

Le Label E+C-E+C- signifie Énergie positive et réduction Carbone. deviendra bientôt un élément important du dispositif. L’aluminium,

Lionel Blancard de Léry, vice-président de l’UNSFA

recyclable jouera un rôle majeur dans le calcul. Mais il faudra le prouver. Les architectes ont en effet besoin d’un maximum d’informations et de disposer de technologies maîtrisées au plus juste. Parallèlement, le numérique permet de « marier » les métiers : produits verriers, ossature béton ou métal, aluminium. On ne raisonne plus en tant qu’objet, mais en tant qu’ouvrage »

Une analyse du cycle de vie cruciale

« Le label E+C– est en phase d’expérimentation. Cette expérimentation permet de

Mickaël Thiery, chef du bureau de la performance environnementale des Bâtiments (DHUPDHUP : Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Pay...)

collecter le plus d’informations possible et de capitaliser pour construire à terme la future réglementation. Le message que je souhaite faire passer, c’est le rôle fondamental des fabricants dans cette préparation. L’analyse du cycle de vie (ACVACV : Analyse du Cycle de Vie.) sera un outil indispensable de cette approche et il repose sur la récolte de données des équipements… Les nombreux avantages de l’aluminium constituent de véritables leviers : réduction des déchets liés à sa « recyclabilité », empreinte carbone plutôt bonne, versatilité (capacité à transformer un bâtiment) et légèreté (très intéressante face aux enjeux de densification)…

Les données représentent un détail crucial dans cette analyse du cycle de vie. Elles sont de deux sortes :

  • les données conventionnelles sur les empreintes des énergies, discutées à très haut niveau et d’usage obligatoire.
  • les données dites spécifiques. Il s’agit des fameuses FDES : elles incombent aux fabricants.

Pour l’ACV, le focus se situe aujourd’hui sur le carbone. Mais il ne faut pas se leurrer : il faudra passer par l’innovation au niveau du recyclage, et par les circuits courts ».

Recyclage et revalorisation de l’aluminium en circuit court sont ainsi aujourd’hui les principales pistes de développement envisagées par la filière aluminium.

Article en lien