2021, année record pour les volets

Le secteur des volets a connu un rebond exceptionnel à la sortie de la crise sanitaire. Malgré des tensions sur les chaînes de fabrication, le marché a renoué en 2021 avec un niveau d’activité soutenu selon les données de TBC Innovations. Une performance que la filière aura toutefois du mal à reproduire en 2022.

On s’en doutait, mais les chiffres publiés en septembre par le cabinet TBC Innovations le confirment : le marché français du volet a connu une année record en 2021. L’effet de sortie de crise a joué à fond dans le secteur qui enregistre un niveau historique de prise de commande. Malgré une année chahutée par les pénuries et les difficultés d’approvisionnement, le marché affiche une croissance de 9 % et passe à nouveau au-dessus du seuil des six millions de volets installés. De bons résultats qui interviennent toutefois après une année 2020 en berne, marquée par une baisse de 5 %. En 2021, la filière a donc profité du rattrapage de l’activité notamment portée par le dynamisme de la construction de maisons individuelles et la reprise des chantiers en logements collectifs. Sur ce segment, le marché a retrouvé son niveau de 2019.

Part des installateurs de volets ayant vendu dans l’année au moins un système de pilotage smart home en % des installateurs interrogés.

Un marché toujours porté par la rénovation

Le principal moteur de la croissance reste toutefois la rénovation. Les professionnels interrogés par TBC confirment une très belle année 2021. La demande a été soutenue notamment par l’engouement des Français pour les travaux de réhabilitation de leur habitat. Par ailleurs, le contexte économique s’est révélé plutôt favorable avec un pouvoir d’achat des ménages qui s’est globalement maintenu et un taux de TVA réduit à 5,5 % pour certains produits comme les volets isolants. Autre tendance porteuse : le volume toujours élevé des transactions immobilières dans l’ancien avec 1,201 million de ventes en 2021, soit une progression de 17,5 % sur un an, selon les Notaires de France. « Ces transactions immobilières sont souvent vectrices de travaux de réaménagement. L’installation de volets dans des logements non équipés, le changement de volets anciens ou la motorisation de volets en font partie. C’est une opportunité pour la rénovation de volet », soulignent les analystes de TBC. En matière de répartition des ventes, les années se suivent et se ressemblent… Les volets roulants consolident encore un peu plus leur position de leader avec 75 % du marché devant les volets battants et coulissants (21 %). S’il ne dévoile pas ses chiffres, TBC note que les BSO, traditionnellement présents dans la construction tertiaire, augmentent leur pénétration dans les logements. Selon le cabinet d’études, ces solutions restent toutefois un marché de niche en France comparé à l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

Marché des volets par type de volets en 2021 en % de volume.

Des particuliers plus réceptifs aux solutions connectées

Pas de surprise également concernant la motorisation toujours en croissance. En 2021, près de 59 % des volets posés étaient motorisés. Ce résultat est aussi la conséquence des efforts des professionnels pour démocratiser les solutions connectées auprès des particuliers. Le marché semble de plus en plus réceptif aux offres de domotique. Parmi les installateur interrogés par TBC, 49 % affirment avoir installé durant l’année 2021 des systèmes « smart home » de pilotage de logements connectés. Ils n’étaient que 27 % en 2017. Pour autant, tous les professionnels n’avancent pas au même rythme sur ce sujet. Si 21 % d’entre eux déclarent vouloir mettre en œuvre ce type de solutions à l’avenir, 30 % pensent aussi qu’ils n’iront pas demain sur ce terrain. Si l’activité est restée soutenue en 2022, TBC anticipe un taux de croissance plus limité en fin d’année. « Le contexte inflationniste sur les matériaux et les énergies, les difficultés d’approvisionnement, ainsi que les décalages de certains chantiers, ralentissent la croissance de l’activité », prévient d’ores et déjà le cabinet.

Évolution du marché des volets en France en millions d’unités.