Seconde vie pour le stand Batimat d’Elcia

Elcia l’avait annoncé avant le salon Batimat : il misait sur un stand éco-conçu et des matériaux réutilisables. Accompagné de Muto Event, une société à mission engagée contre l’événementiel à usage unique, l’industriel a ainsi récupéré et donné deux tonnes de matériaux à des associations, collectivités et ateliers, soit 98 % des matériaux utilisés. L’industriel parle de quatre tonnes de CO2 évitées.

Pour exemple, les papiers qui ornaient le stand ont été récupérés en grande partie par Procédés Chénel, une entreprise spécialisée dans la création de cloisons, plafonds, luminaires et mobiliers pour les concepteurs d’expositions, de l’événementiel ou de l’architecture intérieure.

Les armoires utilisées sur le stand ont de leur côté été données à La Facto, une association d’architecture participative qui accompagne des associations, des coopératives et des habitants dans leur projet de construction, de fabrication de mobilier, d’aménagement de parcelles ou de locaux.

Le bar en bois contreplaqué a lui été donné aux Ateliers Chutes Libres, un atelier parisien qui collecte le bois afin de permettre à des particuliers de construire du mobilier ou des objets comme des lampes, jardinières, bancs ou encore tables basses.